Guide d’Achat Meilleur Matériel Pêche à la Turlutte

La pêche des céphalopodes a pris un sacré essor ces dernières années. De plus en plus d’amateurs se sont mis à pratiquer la pêche à la turlutte qui est un leurre spécifique pour attraper les céphalopodes comme le calamar, la seiche et le poulpe. Avec cet essor est apparue une recrudescence de matériel destiné à la pêche aux calamar.

peche à la turlutte fond d'écran

Pour vous aidez à choisir le meilleur matériel de pêche à la turlute, j’ai eu envie de vous faire profitez de mon expérience et de tout vous dire sur la pêche des céphalopodes. Si vous débutez sur ce type de pêche vous trouverez également plus bas une sélection de l’équipement nécessaire pour bien commencer sans se ruiner. Vous pourrez également consulter notre page Tour Savoir sur la Pêche afin de retrouver toutes les informations, conseils et comparatifs sur les différents types de pêche.

Sélection Meilleur Matériel de Pêche à la Turlutte

Canne de Pêche Spécial Turlutte Sakura Ryokan Spinning Rys

Canne de Pêche Spécial Turlutte Sakura Ryokan Spinning Rys

En bref : Avec un prix intéressant pour une canne de bonne qualité la marque Sakura frappe fort. Ce modèle est agréable en main et a une bonne résonance. Sa longueur permet de pêcher du bord et lancer à bonne distance sans forcer. Fabriqué en carbone elle est légère souple et ultra solide. En bateau ou du bord cette canne rendra vos parties de pêche agréable et fructueuse. Un modèle que j’utilise et avec lequel je réalise des pêches exaltantes.

Caractéristiques :

  • Taille : 1,90 mètres
  • Matière : Carbone
  • Type de canne : A 2 brins
  • Couleur : Blanche et noir

Afficher les points forts et les points faibles

Points Forts :

  • Solide et souple
  • Bon rapport qualité prix
  • Peu encombrante

Points Faibles :

  • Canne courte réservé exclusivement a la pêche aux leurres

Moulinet Shimano Catana FC

Moulinet Shimano Catana FC

En Bref : Pour aller avec la canne de Sakura j’ai opté pour un modèle de moulinet pas cher et performant. Le moulinet shimano est en effet tout indiqué pour la pêche a la turlute de bonne performances avec un ration élevé. Léger solide et possédant un très bon ratio. J’en suit très content car il est vraiment confortable en tout points. Vous ne regretterez pas l’achat de ce modèle car il garantie une récupération du fil rapide et simple.

Au niveau du lancer rien a dire non plus on lance loin le fil se déroule correctement et les scion sont de très bonne qualité.

Caractéristiques :

  • Poids : 260g 9.2oz
  • Roulements à billes: inox sertis
  • Ratio: 5,2:1 / Récupération 74cm
  • Bobine: 1

Afficher les points forts et les points faibles

Points Forts :

  • Léger
  • Roulement efficace
  • Grande contenance
  • Super Ratio

Points Faibles :

  • Prix un peu fort pour les budget serré

Docooler Tresse de Pêche aux Leurres

Docooler Tresse de Pêche aux Leurres

En bref : Il faut bien avouer que la tresse a bien plus d’avantage que le nylon. Pour remplir votre moulinet je vous conseille donc ce type de tresse qui est vraiment un super bon rapport Qualité/Prix. Sa résistance est a tout épreuves, de plus elle permet de sentir les touche plus facilement que sur le nylon. Les nœuds sont aussi plus solide et elle offrira votre turlutte une grande liberté de mouvement.

Je l’utilise pour toutes mes cannes à leurres et j’en suis extrêmement satisfait.

Caractéristiques :

  • Couleur: Blanc
  • Matériel: PE
  • Longueur: 500M / 547YD
  • Poids: Environ 97g / 3,4 oz

Afficher les points forts et les points faibles

Points Forts :

  • Léger et résistant à l’absorption de l’eau.
  • Ultra précis avec étirement proche de zéro.
  • Super puissant 4 brins tressés ligne.

Points Faibles :

  • S’emmêle plus facilement que le nylon

Signstek Épuisette de Pêche Triangulaire Télescopique

Signstek Épuisette de Pêche Triangulaire Télescopique

En bref : L’indispensable épuisette qui vous permettra de remonter vos prise en toutes sécurité est la. Le modèle Signstek est une épuisette de très bonne qualité qui vous donnera une extension de 165cm ce qui est suffisant pour la pêche du bord. Fabriqué avec des matière robuste elle ne vous lâchera pas. Elle est en plus pliable donc ne prend pas de place dans votre véhicule.Un prix acceptable pour du matériel de qualité. A ne pas manquer.

Caractéristiques :

  • Longueur : environ 165cm
  • Largeur : environ 43 cm
  • Longueur de pliage: 42 cm

Afficher les points forts et les points faibles

Points forts :

  • Filet a maille serré
  • Longueur suffisante
  • Solide
  • Prix avantageux

Points Faibles :

  • Un peu trop lourde

Turlutte YamashitaToto Sutte Super Bright Rose

Turlutte YamashitaToto Sutte Super Bright Rose

En bref : Grande innovations de la marque Yamashita la turlutte rose Toto Sutte Super Bright, a un corps totalement lumineux qui émet de la chaleur. Équipée de plus du SUPER GLOW, une nouvelle trame de peau qui les rendent beaucoup plus résistants aux frottements. Ces nouveaux yeux laser 3D donne du réalisme a ce leurres et avec un corps phosphorescent elle est idéale pour les pêches de nuit ou par grands fonds.

C’est une turlutte qui s’utilise du bord comme sur un bateau.

Caractéristiques :

  • Taille : 9,5cm
  • Poids : 9grs
  • Nage : En suspension
  • Couleurs : Rose

Afficher les points forts et les points faibles

Points Forts :

  • Réaliste
  • Solide
  • Phosphorescente
  • Bille
  • Dégage de la chaleur

Points Faibles :

  • Ne coule pas jusqu’au fond

Turlutte Yamashita Toto Sutte Super Bright Orange

Turlutte Yamashita Toto Sutte Super Bright Orange

En bref : Même modèle que le précédent mais on change de couleur, car les céphalopode ne réagisse pas forcément a la même couleur. Par mer trouble on utilisera plus une turlute rose ou verte. Par mer limpide par contre la couleur orange fait des ravages. Prix acceptable. La qualité Yamashita au rendez vous.

Caractéristiques :

  • Taille : 9,5cm
  • Poids : 9grs
  • Nage : En suspension
  • Couleurs : Orange

Afficher les points forts et les points faibles
Hiddencontent

Turlutte Crystal Ultra Yo-ZURI

Turlutte Crystal Ultra Yo-ZURI

En bref : La gamme des turlutes Crystal est bien connue parmi ceux qui pratique la pêche aux céphalopode en bateau. C’est une calamarette qui est fait pour pécher a l’aplomb de votre bateau vous pouvez en équipé de plusieurs couleur sur la même ligne et ainsi multiplié vos chances de réalisé des doublé voir même des triplé de calamars.

Cette turlutte est vraiment très attractive et elle est en plus solide. Par contre il faudra la plombé pour la faire descendre au fond. Le prix reste correct pour la qualité yozuri.

Caractéristiques :

  • Taille : 9cm
  • Poids : 9gr
  • Œil: 3D phosphorescent luminescent
  • Couleur : transparente
  • Double grappin flexible
  • Bulle d’air interne pour un équilibre parfait

Afficher les points forts et les points faibles

Points Forts :

  • Qualité yo-zuri
  • Très attractives
  • solides
  • Pas cher

Points Faibles :

  • Ne convient qu’a la pêche aux calamars

Turlute BAVC Ultra Cloth Wrapped Yo-Zuri

Turlute BAVC Ultra Cloth Wrapped Yo-Zuri

En bref : Spécialement conçue pour le montage en drop shot la calamarette Bavc orange de chez Yo-zuri reste le modèle le plus utilisé sur les cotes du monde entiers. Les calamars en sont fou mais elle ne laisse pas non plus indifférent les seiches et les poulpes. Elle a un très bon rapport qualité prix et permet au débutant de prendre du céphalopode dés les premières pêches. Elle est de plus phosphorescentes donc parfait pour la nuit et les pêche en bateau.

Ce modèle reste mon préféré et je l’est est acheté de toutes les couleurs disponibles. J’ai pris énormément de calamars avec cette turlutes elle est indispensable dans une boite a leurre.

Caractéristiques :

  • Matières : Tissus et plastique
  • Longueur : 9cm
  • Poids : 10gr
  • Panier : Petite taille
  • Couleur : Orange Tigré

Afficher les points forts et les points faibles

Points Forts :

  • Qualité Yo-Zuri
  • Résistante
  • Attractive
  • Phosphorescente

Points Faibles :

  • A tendance a accroché le fond

Turlutte Cage Flashmer en Inox

Turlutte Cage Flashmer en Inox

En bref : Comme je vous le mentionne dans le guide d’achat, la cage a Sardine est un élément indispensable le jours ou les calamars ne veulent pas taper sur vos leurres. Facile a utilisé et a raccordé a une ligne monté avec un bouchon lumineux et coulissant, la cage a sardine vous donnera un avantage sur les céphalopode capricieux. Peu coûteux et durable c’est un modèle qui a déjà fait ces preuves.

Caractéristiques :

  • Taille : 15 cm
  • Plombé : Non
  • Avec perle fluorescente
  • Double panier

Afficher les points forts et les points faibles

Points Forts :

  • Permet de prendre des calamars capricieux
  • Solide
  • Pas cher

Points Faibles

  • Ne convient pas pour les seiches et les poulpes

Présentation Pêche à la Turlutte

Pour commencer nous allons parler de cette pêche qui commence à plaire a de plus en plus de pêcheurs. La pêche à la turluttes nécessite une canne avec un moulinet et un leurre qui a la particularité de possédé à l’arrière une couronne d’hameçon pointant vers la tête du leurre, sans ardillons que l’ont appelle aussi un panier.

pêche a la turlutte

Ce leurre est exclusivement réservé à la pêche aux céphalopodes( Seiche, calamar et poulpe). On constate que la forme la plus basique est composé d’un corps en plastique plombé ou non, recouvert d’un tissu de couleur et qui possède un panier au bout de la queue sur lequel le céphalopode que vous recherchez viendra se piquer en l’attaquant. Les turluttes de pêche sont conçue pour imiter la nage d’une petite crevette ou d’un poisson de petite taille et certaines le font à la perfection. Les couleurs varies et s’utilisent selon les spot et la météo, les formes aussi varient selon le type de fond et de céphalopodes que vous voulez capturer. Certaines turlutes sont aussi phosphorescente ou lumineuses, car les calamar sont sensibles à la lumière.

Le matériel de base

  • La canne à pêche : Le premier composant sera bien entendu la canne à pêche. Comme la pêche aux céphalopodes est une pêche ou l’ont garde la canne en main, je vous conseille d’opter pour du matériel léger et souple. Les canne en carbone sont tout indiqué pour ce type de pêche. Elle ne devra pas dépassé les 2 mètres pour vous évité l’encombrement et plus la canne est longues plus elle est lourde.
  • Le moulinet : Pour le moulinet, on va aussi opter pour du matériel léger et fiable. Il devra comporté une manivelle interchangeable, un frein performant ainsi que des roulement à bille pour une bonne récupération. La contenance en revanche dépendra de l’endroit ou vous compter pratique cette pêche. Par exemple en bateau il vaudra mieux avoir une grande contenance tandis que du bords beaucoup moins.
  • Le fil : En ce qui concerne le fil vous pouvez optez pour deux types. Le fil en nylon ou la tresse de pêche. Le fil en nylon pour commencer c’est pas mal mais il ne résiste pas a l’abrasion s’abîme vite et casse donc plus facilement. En revanche, la tresse est solide résiste a l’abrasion et on sent beaucoup plus facilement les touches, car vu la solidité on peut pécher avec un petit centième.
  • L’épuisette : Étant donné que le céphalopode est un animal fragile et que le panier d’hameçon n’as pas d’ardillons je vous conseille fortement d’être équipée d’une épuisette pour les plus grosse pièces. Sans cette épuisette vous allez perdre de nombreuse prise car la chair du calmars et si tendre qu’elle se déchire sous son propre poids

Les différents types de turluttes

Il existe de nombreux modèle de turluttes, selon les conditions météo, les spots et le type de céphalopodes que vous ciblerais. Nous allons donc passez en revue ces différents modèle pour que vous puissiez savoir quel type de calamarette sera la plus adaptée.

  • Les turluttes flottantes : Elles sont les plus utilisé ces derniers temps, mais surtout pour la pêche du bord. Elle coule a peine et reste dans les 10 cm en dessous de la surface. Beaucoup de pêcheur utilise ce type de turlutes avec un plombage en drop shot qui permet de faire couler la calamarette et de la faire évolué à environs 1 mètre du fond ce qui évite les accrochages.
  • Les turluttes plombée : Plus souvent utilisé sur des spots ou les fond sont sableux, la turlutte plombé va frotter le fond et émettre des vibration qui vont attiré les céphalopode. Le plombage permet aussi d’animé sa turlutte en la faisant sauter tout les trois tour de moulinet en mettant un coup de canne vers le haut. Avec les turluttes plombé on va surtout visé la seiche, mais les calamars et les poulpes seront aussi attiré par ce type de leurre.
  • Les turluttes cage : Quand les turluttes ne donne rien il vous reste la solution de la cage a sardine. Sur un montage au bouchons coulissant vous raccorderais cette cage dans laquelle vous aurez mis au préalable un sardine. Ce type de calamarette donne de très bon résulta et permet de ne jamais s’accrocher dans les algues. A utilisé sur des spots ou il n’y a pas de banc de sable.

Couleur de la turlute

Les couleur varie selon la météo et la nature des fond que vous prospecter. On utilise les couleur vive pour les eau trouble a peu agitée, tandis que pour les eaux calmes et clair on utilisera des couleurs plus foncé. On pourrait croire que c’est le contraire mais de mon expérience cela est vérifié.

A voir : Les différents montages et techniques de pêche à la turlutte

Qu’est ce qu’un Céphalopodes

La classe des Céphalopodes contient les animaux les mieux organisés de l’embranchement des Mollusques. Ils sont caractérisés par une tête bien distincte, pourvue de deux grands yeux d’une structure très analogue à celle des yeux des vertébrés et couronnée, à l’entour de la bouche, de huit ou dix prolongements mous, très mobiles, nommés pieds ou tentacules.

céphalopodes

Ces tentacules sont garnis de suçoirs nombreux à l’aide desquels l’animal saisit les objets et s’attache à eux pour se mouvoir. A la suite de la tête vient un corps ramassé en forme de sac, tantôt presque sphérique, tantôt plus ou moins allongé qui renferme tous les viscères. Ce sont tous des animaux marins, et, par conséquent, ils respirent par des branchies. Quelques-uns ont des coquilles très apparentes, d’autres n’en ont que des rudiments invisibles.

encre céphalopodes

Toutes ces espèces ont près de l’anus une poche où s’accumule un liquide noir connu sous le nom d’encre de seiche ou sépia. C’est dans la classe des Céphalopodes qu’on trouve les plus grands mollusques connus.

Ou pêcher des céphalopodes ?

Il existe de nombreux spot ou l’ont peut pécher les céphalopode. Vérifions ensemble les lieux de vies des trois céphalopode que nous visons :

dessin calamar

Le calamars : Il vit dans les grands fond en journée et ne remonte sur les bord qu’a la tombé de la nuit pour chasser des crevette et des alevins vivant sur nos rives. Vous le trouverez sur des spots tel que les entrée de port et le long des digues.

dessin seiche

La Seiche : Elle réside surtout sur le fond, de préférence sableux ou caillouteux la ou elle peut facilement se cacher. Vous la trouverez aux même endroit que les calamars. La seiche est un chasseur hors pair qui a même la capacité d’hypnotisé ces proies avec un code de couleur qu’elle produit a partir de sa pigmentation.

dessin poulpe

Le poulpe : On trouve le poulpe presque partout, que cela soit dans le sable ou les rochers le poulpe est un vagabond qui se déplace de trou en trou pour chercher de quoi se nourrir. Il est rare qu’il attaque la calamarette mais cela arrive parfois.

A quel profondeur évolue les céphalopode ?

Pour le calamars il évolue entre deux eau en surface et au fond aussi. Le poulpe et la seiche en revanche ne vivent que sur le fond et fond rarement leur apparition a la surface. Il n’y a pas de profondeur adéquat car les céphalopodes se déplace sur tout les fonds jusqu’à 100 mètres.

Saison et conditions météorologiques

Les conditions les plus optimale pour la pêche aux céphalopode reste, les mers peu agité des froides nuit d’hivers pour le calamars. Malgré cette certitudes depuis quelques années les calamars commence a arriver et se nourri a la fin septembre ce qui est une conséquence direct du changement climatique. La seiche elle se pêche en hivers et surtout au printemps. Quand au poulpes on peut en attraper toutes l’année mais il sera plus gourmand en été.

Au sujet des conditions météorologique, on peut considéré que le céphalopode n’aime pas la mer agité et la pluie. On va donc prévoir les sorties en fonction de la météo. La pleine lune est une allié de taille surtout si la mer est calme.

Animation de la turlute

Pour les animations de la turlutes on va prendre en compte la nature des fonds dans lesquelles on va pêcher. Il y a le lancer ramener simple, mais vous pouvez aussi donner des coup de sillon vers le haut pour faire évoluer votre turlutes a des profondeur différentes et déclencher l’attaque du céphalopode.

En bateau ou du bord ?

Les résultats sont souvent meilleur en bateau car on peut couvrir de large zone, de plus la ligne que l’ont traîne peut attraper plusieurs calamars en même temps alors que du bord cela s’avère quasiment impossible. Par contre a la traîne il sera difficile de prendre du poulpes et de la seiche en revanche si le bateau est arrêter et que vous pécher a l’aplomb vous aurez plus de chances

A lire également : Mon avis sur la marque Yo-Zuri

L’investissement

Si vous débutez, il faudra compté entre 100 et 150 euro pour vous équiper avec du bon matériel. Si vous optez pour de l’équipement de qualité ( yo-zuri, Shimano et yamashita votre matériel tiendra plus longtemps et sera plus confortable.

En conclusion

La pêche aux céphalopodes est une pêche qui peut vite rendre accro. C’est agréable, reposant et animé. Malheureusement les années ne se ressemble pas et les saison étant décalé les céphalopode sont de plus en plus difficile a trouver. Mais malgré tout on en trouve encore beaucoup sur nos cotes. Si vous avez envie de vous y mettre, visité les articles de la sélection pour que vous puissiez profitez d’un matériel de qualité a un bon prix.